LANCEMENT D’UNE CAMPAGNE DE “RÉQUISITIONS SOLIDAIRES”

En tant que collectifs et associations de personnes avec et sans-papiers, d’acteur·ices du droit au logement, d’habitant·e·s de Bruxelles, nous nous organisons une nouvelle fois avec nos moyens pour faire respecter le droit au logement et demander la régularisation de personnes sans-papiers. Nous continuerons à ouvrir et occuper des bâtiments vides tant que les pouvoirs publics n’apporteront pas de réponses structurelles suffisantes à la crise sociale et sanitaire.

En lançant une campagne de réquisitions, nous affirmons que nous sommes décidé·e·s à nous organiser face à l’absurdité des milliers de bâtiments vides alors que des centaines de gens dorment dehors dans notre ville. L’ouverture, par différents collectifs, d’une dizaine de squats a permis de loger plusieurs centaines de personnes pendant le confinement du printemps 2020. Aujourd’hui, nous suivons leur exemple et voulons visibiliser cette réponse solidaire et auto-organisée, tout en réfutant l’idée que cela constitue une solution structurelle et suffisante. C’est aux pouvoirs publics d’en faire une priorité.

Nous demandons la fin de la criminalisation des occupations et du squat, la réquisition publique de bâtiments vides, la fin des expulsions et surtout des moyens pour assurer des logements dignes pour toutes et tous. Cela doit notamment se traduire par une accélération de la production de logements sociaux et un encadrement des loyers sur le marché privé car ces derniers sont devenus devenus impayables pour les habitant·e·s de Bruxelles. Le droit à la dignité doit primer, se loger est un besoin fondamental”.

Nous dénonçons également la politique migratoire actuelle, elle aussi responsable de la précarité de nombreuses personnes, sans-papiers et migrant·e·s en transit. En plus de la crise Covid, ces personnes doivent endurer des délais d’attente de plusieurs années dus au traitement des dossiers, le règlement Dublin qui déporte des personnes du jour au lendemain de leur pays d’accueil, l’accès aux soins médicaux entravés : ce sont quelques-unes des conséquences catastrophiques d’une politique migratoire inhumaine qui sévit sur la vie de plus de 2 millions de personnes en Europe.

Le respect de leurs droits fondamentaux demande un changement de politique, via la régularisation des personnes sans-papiers, l’ouverture des frontières, la libre circulation, la fermeture des centres fermés et la création de voies migratoires sûres et légales.

La Campagne de Réquisitions Solidaires appelle à la prise de conscience et à la mobilisation de tous·tes, la solidarité est indispensable, aujourd’hui plus que jamais. En 2021, prenons les choses en main !

Infos pratiques

Envoyez un mail à:
coordinationsanspapiersbruxelles à riseup.net

Ou par fessebouc:
facebook

Ou via les porte-paroles:

Moudou Ndiaye  0499884821

Serge Bagamboula 0493291974

Mamadou Diallo 0493995444

2014-2017 copyright sanspapiers.be